Mots-clé : Cyrille Dubois

Mélodies et musique de chambre d’Alfred Bruneau, l’ami de Zola

par

Alfred BRUNEAU (1857-1934) : Chants antiques, cycle de dix mélodies sur des poèmes d’André Chénier ; Plein air, dix poèmes pour chant et piano sur des poèmes de Théophile Gautier ; Un Miracle et Soirée, poésies de Richepin ; La Nuit de mai, mélodrame pour harpe, quatuor à cordes et récitant, sur un texte d’Alfred de Musset ; Romance pour violon ; Fantaisie pour cor ; Romance pour alto ; Deux morceaux de genre pour violoncelle et piano ; Romance pour quatuor de clarinettes ; Prélude de l’Enfant-Roi, transcription pour piano d’Alfredo Casella. Cyrille Dubois, ténor ; Jeff Cohen, piano ; Vincent Figuri, récitant ; Quatuor Varèse ; Quatuor Anches Hantées ; Marie Normant, harpe ; Jens McManama, cor. 2020. Livret en français et en anglais. Textes des poèmes reproduits en français. 96.19. Salamandre 002 (un album de 2 CD).

Un jeune chanteur, un « vieux » chef

par

Une petite communauté de pêcheurs de perles sur une île exotique, Ceylan. Au temps de la pêche rituelle, Zurga en devient le chef. Surgit alors Nadir, de retour d’un long voyage. Tous deux naguère ont été épris ailleurs d’une même femme, la prêtresse Leïla. Pour préserver leur amitié, ils avaient juré de renoncer à leur amour. Arrive alors la prêtresse qui doit veiller sur la pêche, mais est obligée, pour cela, de rester cachée sous son voile et pure, sous peine de mort. C’est Leïla. Elle reconnaît Nadir, il la reconnaîtra. Ils s’avoueront leur amour. Zurga les découvrira. Ils seront condamnés. Mais Zurga, pour les sauver, se sacrifiera au nom de l’amour, au nom de l’amitié.

Tel est l’argument des Pêcheurs de perles que crée le jeune Bizet -il a à peine vingt-cinq ans- le 30 septembre 1863. Une œuvre qui ne connaîtra qu’un succès éphémère et sera oubliée jusqu’aux années 1970.

En pleine pomme !  Guillaume Tell à Orange

par

Tout le monde connaît la légende du héros suisse Guillaume Tell condamné par le terrible Gessler à tirer un carreau d’arbalète en plein centre d’une pomme posée sur la tête de son fils unique. Ça passe ou ça casse ! C’était à peu près la même chose pour les Chorégies d’Orange avant cette unique représentation de l’opéra marathon de Rossini. Pas le droit à l’erreur… 

Programmation courageuse, défi scénique, technique, vocal et financier, ce Guillaume Tell est une œuvre hors-norme à tous les niveaux. Il n’en fallait pas moins pour marquer les 150 ans des Chorégies qui aiment décidément les odyssées musicales avec bientôt la 8e de Mahler. 

Choix audacieux que nous saluons d’entrée et nous espérons qu’il en appellera d’autres à l’image du Méphistophélès de Boito l’an passé.

Les Troyens : Tcherniakov / Berlioz : 1 à 0

par read here

Les Troyens, opéra en cinq actes, relate la prise de Troie, l’arrivée des vaincus à Carthage et les amours de Didon et Énée. Le rideau s’ouvre sur une famille de dictateurs, Beyrouth en cendres puis les pensionnaires d’un centre psychiatrique de réhabilitation ; tous unis par la démence, celle de Cassandre, Didon, Énée, leur suite… Une parabole de notre monde ? Peut-être. Mais dès lors les émotions sincères et délicates, les passions, la grandeur morale sont balayées par la dérision. Or c’est justement ce qu’il y a de plus beau, de plus bouleversant et d’unique dans la musique de Berlioz : un engagement total de lui-même, une vitalité exacerbée, une tendresse aussi. Qui culminent dans le duo O nuit d’ivresse et d’extase infinie succédant à une Chasse royale, orage et clair de lune des plus shakespeariens (Acte IV).

Festival Voix d’Automne à la Grange au Lac à Évian

par

Inaugurée en mai 1993, la Grange au Lac, une architecture exceptionnelle faite uniquement de cèdre et de pin, est liée aux souvenirs de Mstislav Rostropovitch qui fut le premier directeur artistique de Rencontres Musicales d’Évian.

Pour sa 25e année, la salle propose désormais sa véritable saison musicale à l’année, assurée par Alexandre Hémardinquer (directeur exécutif) et Philippe Bernhard (directeur artistique).

Retour brillant d'un chef-d'oeuvre parfait

par

Anne-Catherine Gillet et Cyrille Dubois © Larraine Wauters/Opéra Royal de Wallonie

Le Domino noir de Daniel-François-Esprit Auber.
Excellente initiative de l'Opéra Royal de Wallonie de remonter ce Domino noir (1837), opus le plus joué d'Auber, avant Fra Diavolo, Le Maçon ou La Muette de Portici. Ce succès immense rend incompréhensible l'oubli dans lequel il est tombé, d'autant plus que nous avons pu nous rendre compte de son intérêt par l'intégrale studio publiée en 1995 chez Decca, dirigée par Richard Bonynge, avec Sumi Jo dans le rôle-titre.

L'hommage impeccable au talent de Félicien David

par

Félicien DAVID
(1810 - 1876)
Christophe Colomb (1) - La Perle du Brésil (ouverture) (2)- Le Jugement dernier (3) - Symphonie n°3 (4) - Six Motets (5) - Sept mélodies (6) - Trio avec piano n° 1 (7) - Six pièces pour piano (8).
Chantal Santon-Jeffery (soprano), Julien Behr (ténor), Jozef Wagner (baryton), Jean-Marie Winling (récitant), Flemish Radio Choir, Les Siècles, dir.: François-Xavier ROTH (1); Brussels Philharmonic, dir.: Hervé NIQUET (2); Flemish Radio Choir, Brussels Philharmonic, dir.: Hervé NIQUET (3); Brussels Philharmonic, dir.: Hervé NIQUET (4); François Saint-Yves (orgue), Flemish Radio Choir, dir.: Hervé NIQUET (5); Cyrille Dubois (ténor), Tristan Raës (piano) (6); Pascal Monlong (violon), Pauline Buet (violoncelle), David Violi (piano) (7); Jonas Vitaud (piano) (8).
2017 - 3 CD (78'49'', 80' 36'' et 75' 10'') - Textes de présentation en français et en anglais - Livrets en français (sauf motets) - chanté en français et en latin (motets) - Ediciones Singulares ES 1028

La crème du chant contemporain dans un opéra majeur

par

Hector BERLIOZ
(1803 - 1869)
Les Troyens
Marie-Nicole LEMIEUX (Cassandre), Joyce DiDonato (Didon), Michael SPYRES (Enée), Stéphane DEGOUT (Chorèbe), Philippe SLY (Panthée), Nicolas COURJAL (Narbal), Cyrille DUBOIS (Iopas), Mariane CREBASSA (Ascagne), Hanna HIPP (Anna), Stanislas de BARBEYRAC (Hylas, Hélénus), Jean TEITGEN (Mercure, l'Ombre d'Hector), Solistes, Les Choeurs de l'Opéra national du Rhin, Badischer Staatsopernchor, Choeur philharmonique de Strasbourg, Orchestre philharmonique de Strasbourg, dir.: John NELSON
2017- Live - 4CD : 59' 25'' (acte I), 71' 50'' (actes II et III), 53' 11'' (acte IV) et 50' 34'' (acte V), 1 DVD : 85' - Textes de présentation en français, anglais et allemand - Livret en français et en anglais - chanté en français - Erato 0190295762209

Lully revisité : et ça donne très bien !

par

Jean-Baptiste LULLY
Persée 1770
Mathias VIDAL (Persée), Hélène GUILMETTE (Andromède), Katherine WATSON (Mérope), Tassis CHRISTOYANNIS (Phinée), Marie LENORMAND (Cassiope), Marie KALININE (Méduse), Jean TEITGEN, Chantal SANTON-JEFFERY, Cyrille DUBOIS, Thomas DOLIE, Zachary WILDER (rôles divers), Le Concert Spirituel, choeur et orchestre dir.: Hervé NIQUET
2017- 2 CD 54' 20'' et 53' 57''-Textes de présentation et livret en français et en anglais-chanté en français-Alpha Classics 967