Au Concert

Les concerts un peu partout en Europe. De grands solistes et d’autres moins connus, des découvertes.

Un Orfeo vivifiant !

par

© CCR Ambronay - Bertrand Pichène

L’Orfeo de Monteverdi par l’Académie baroque européenne d’Ambronay
Claudio Monteverdi, Orfeo, favola in musica
Académie Baroque européenne d’Ambronay, Leonardo Garcia Alarcon, direction, Laurent Brethome, mise en espace, Daniel Hanivel, dramaturgie, Pierre-Louis Rétat, assistant musical, Fabien Albanèse, assistant mise en espace, Fernando Guimaraes, Orfeo, Solistes de la 20ème Académie.

Ambronay : un triomphe pour René Jacobs, Sophie Karthäuser & Cie

par

William Christie et les Arts Florissants
Invité régulier du Festival d’Ambronay, William Christie, à la tête de sa formation des Arts Florissants, a décidé de consacrer, cette année, l’intégralité de son programme à Haendel et à l’une de ses bienfaitrices, Caroline de Brandebourg-Ansbach, devenue reine d’Angleterre en tant qu’épouse de George II.

« Le Concours des concours » !

par

Yao-Yu Wu © Yves Petit

Le jury du 53e Concours international de jeunes chefs d'orchestre de Besançon a décerné son prix au taïwanais Yao-Yu Wu (24 ans). Choix confirmé respectivement par le prix «coup de cœur du public» et le prix «coup de cœur» de l'orchestre: unanimité de palmarès remarquable!
D'autant que le plus ancien concours de direction d'orchestre a connu cette année un record d'inscriptions- 296 candidats venus des cinq continents.

L’ONB enflamme la Salle Henry le Boeuf

par

Richard Wagner : Ouverture de Tannhäuser – Die Mestersinger von Nürnberg
Paul Hindemith : Der Schwanendreher
Richard Strauss : Tod und Verklärung
Orchestre National de Belgique, Asher Fisch, direction – Antoine Tamestit, alto
Si l’ONB continue sur cette lancée, on peut s’attendre à une excellente saison car cette soirée fut prodigieuse! De l’extérieur, le programme pouvait en inquiéter plus d’un, à la fois par le choix massif mais aussi par la durée des œuvres.

Les Musicales de Beloeil

par

La 25e édition des Musicales de Beloeil a eu lieu ce samedi 7 septembre, une semaine après le magnifique weekend des Rencontres Inattendues de Tournai. Au programme, un répertoire varié du classique à l’improvisation en passant par les métiers du cirque.

Le Septembre Musical de Montreux

par

Pour le concert d’ouverture de ce festival, son directeur, Tobias Richter, a fait appel à l’Orchestre de la Suisse Romande et à son chef titulaire, Neeme Järvi. Par rapport à ce que l’on a entendu à Genève au cours de la dernière saison, l’OSR a montré une rare cohésion de ses registres dans l’ensemble du programme.

Les Rencontre inattendues : Musiques et Philosophies à Tournai

par

Michel Serres

- Schumann, le rêve et la douleur : Dana Ciocarlie, piano – Michel Schneider, psychanaliste
- Petit Poucet, La Belle, la bête et cie : il était une fois : Marie Hallynck, violoncelle - Marie-Laure Girard Tiberhien, narratrice – MuhiddinDürrüoglü et Cédric Tiberghien, piano
- L’Art, l’Amour, la Mort : Béatrice Uria Monzon, mezzo-soprano - Michel Serres, philosophe - Jean-Marc Bouget, piano