Au Concert

Les concerts un peu partout en Europe. De grands solistes et d’autres moins connus, des découvertes.

Les choix multiples de Kremer...

par

La Kremerata © Damil Kalogjera

Kremerata Baltica/Gidon Kremer (violon et direction)
Pour le dernière soirée de la série de concerts qu’offraient depuis le début de l’année Gidon Kremer et la Kremerata Baltica, le violoniste d’origine lettonne et son brillant ensemble de jeunes musiciens triés sur le volet avaient choisi d’offrir au public d’un Studio 4 de Flagey bien rempli (et on y retrouvait les compositeurs Victor Kissine et Giya Kantcheli, sans parler de Martha Argerich elle-même), un programme sortant résolument de l’ordinaire.

Notre vidéo : une pléiade d'artistes pour le gala des ICMA

par

Revivez le concert de gala que nombreux lauréats des International Classical Music Awards 2015 (ICMA), étaient venus rehausser de leur art accompagnés par le Bilkent Symphony Orchestra, un des deux plus grands orchestres de Turquie, intégré à la célèbre Université Bilkent de Ankara. De nombreux producteurs de disques, des organisateurs de concerts, de nombreux critiques avaient rejoint le jury et le public de la capitale turque venu nombreux pour la soirée captée par diverses radios européennes.
Les solistes et chefs : Zhu Xiao Mei, Evgeni Koriolov, Wu Wei, Adam Fischer, Jodie Devos, Yuri Revich, Alexander Liebreich, Isin Metin, Christian Tetzlaff, Dmitri Kitajenko.

Zehetmair, la révélation d’un chef

par

Les Solistes d’Hulencourt/Thomas Zehetmair/Nelson Goerner
Sans doute était-ce pour s’inscrire dans la liste des célébrations du centenaire de la Première guerre mondiale qu'observent cette saison tant d’organisations culturelles que le dernier concert des Solistes d’Hulencourt, donnée dans une salle du Conservatoire très bien remplie (et dont on attend la rénovation annoncée avec impatience) était placé sous le signe de « Musique face à la guerre ».

Piotr Anderszewski, Prince des pianistes

par

Rien que le programme exquis concocté par Piotr Anderszewski pour son récital à Flagey eût mérité que les amateurs de pianisme d’exception se pressent en masse pour assister au récital d’un maître dans les conditions acoustiques idéales du mythique Studio 4 de l’ancien vaisseau-amiral de la Radio.

A Genève, un chef d’exception pour le Requiem de Verdi

par

Edo de Waart © HKPO Bobby Lee

Dans le cadre de sa saison 2014-2015, le Grand-Théâtre de Genève présente au Victoria Hall quatre exécutions de la Messa da Requiem de Giuseppe Verdi. Oeuvre aux dimensions colossales, cette partition nécessite une phalange de cordes qui puisse équilibrer les cuivres par quatre, trois flûtes, deux hautbois, deux clarinettes, quatre bassons  et une percussion large. S’y ajoutent un double chœur et un quatuor de solistes rompus à l’esthétique du dernier Verdi.

L'autre Barbier !

par

Freiburger Barockorchester © Marco Borggreve

Il Barbiere di Siviglia de Paisiello
Le Klarafestival organise chaque année une série de manifestations musicales importantes diffusées par Klara, la radio classique flamande. En 2015, nous aurons ainsi droit au Roméo et Juliette de Berlioz, à la Turangalila symphonie de Messiaen, ou au Vin herbé de Frank Martin. Le festival était inauguré par une version concertante de ce Barbiere di Siviglia de Paisiello.