Au Concert

Les concerts un peu partout en Europe. De grands solistes et d’autres moins connus, des découvertes.

L'émancipation de Debussy sur Wagner et un compositeur lillois à l'ONL

par Go Here

Richard Wagner (1813-1883) : Le Vaisseau fantôme, Ouverture en ré mineur
Edouard Lalo (1823-1892): Concerto pour violoncelle et orchestre en ré mineur
Claude Debussy (1862-1918) : Prélude à l'après-midi d'un faune - La Mer, trois esquisses symphoniques
Orchestre National de Lille, Jean-Claude Casadesus, direction – Henri Demarquette, violoncelle – Fernand Iaciu, violon solo

Fantasia de Walt Disney par l'Orchestre national de Lille

par Go Here

Extraits de Fantasia et Fantasia 2000 mis en musique par des œuvres de Beethoven, Tchaikovsky, Debussy, Stravinsky, Ponchielli, Dukas, Elgar et Respighi
Orchestre national de Lille, Ludwig Wicki, direction
En créant le film musical Fantasia, Walt Disney s'est fait le pari de réconcilier le public à la musique classique.

Les "Piano Days" à Flagey : une belle réussite !

par

Rémi Geniet
Sergeï Rachmaninov : Liebesleid (d'après F. Kreisler) - Liebesfreud (d'après F. Kreisler) - Berceuse (d'après Tchaïkovsky)
Franz Liszt : Sonate en si mineur
Ce dimanche était le dernier jour des Piano Days à Flagey. Beau festival où l'on a u pu entendre du 19 au 23 février un panel des grands pianistes d'aujourd'hui toutes générations confondues.

La Belgique à l’honneur à Lille !

par Go Here

Victoria Borisova-Ollas (1969) : Open ground
Ludwig van Beethoven (1770-1827) : Concerto pour violon et orchestre, en ré majeur, op.61
Paul Hindemith (1895-1963) : Symphonie « Mathis der Maler »
Orchestre National de Belgique, Andrey Boreyko, direction – James Eynes, violon
Se déplacer à l’étranger est-il un bien fait pour les orchestres ? Etant donné l’excellence du concert de ce soir à Lille et celle de l’Orchestre Philharmonique de Liège en janvier dans la même salle, cette hypothèse peut s’envisager.

Un grand pianiste en devenir

par

Jean-Frédéric Neuburger
Frédéric Chopin : Sonate pour piano no. 3, op. 58 - 

Michael Jarrell : Étude pour piano - 

Robert Schumann : Kreisleriana, op. 16
Toujours dans le cadre des "Piano Days", le Studio 1 de Flagey recevait ce week-end le jeune pianiste français Jean-Frédéric Neuburger dans un programme fort exigeant pour tout pianiste.

Jean-Philippe Collard : l'absolue sincérité

par

© Bernard Martinez, La Dolce Volta

Robert Schumann : Waldszenen, op. 82

 - Frédéric Chopin : Sonate no. 2 pour piano - ‘Funèbre’

 - Modeste Moussorgsky : Tableaux d’une exposition
D'un pas nonchalant Jean-Philippe Collard entre sur scène, s'installe au piano et commence rapidement son récital. Sans cérémonie. Sa préparation avant de jouer est à l'image de son jeu: direct, fluide, sans précaution et sans embarras.

L'heure des opéras de Saint-Saëns a-t-elle sonné ?

par

Les Barbares à Saint-Etienne
Il n'y a rien de meilleur pour juger une partition d'opéra inconnue qu'une exécution en concert. Jamais distrait par la mise en scène, l'auditeur peut se concentrer sur la partie strictement musicale de l'oeuvre. C'est tout à l'honneur de l'Opéra-Théâtre de Saint-Etienne d'avoir ainsi présenté Le Mage de Massenet en 2012 et, cette année, ces Barbares de Saint-Saëns.

Du grand Beethoven par Leif Ove Andsnes

par

Ludwig van Beethoven (1770-1827)
Sonate pour piano n 11 en sib majeur op.22, Sonate pour piano n 28 en ré majeur op. 101, 6 variations über ein eigenes Thema op. 34, Sonate pour piano n 23 en fa mineur op 57, « Appassionata »

C'est une grande soirée consacrée à Beethoven que nous a offerte le pianiste norvégien Leif Ove Andsnes.

A Rochefort, un soir à l'opéra

par

Giovanni Gabrieli (1555-1612) Canzon XIV, Samuel Scheidt (1587 – 1654) Nun komm, der Heiden Heiland, Henry Purcell (1659 – 1695) Sound The Trumpet, Jean-Baptiste Lully (1632-1687) Marche pour la céérmonie turque, Georg Friederich Haendel (1685 – 1759) La giustizia ha gia sull'arco ; V'adoro, pupile, saette d'amore ; La réjouissance, Wolgang Amadeus Mozart (1756-1791) Apreti presto (Le nozze di Figaro), Gioacchino Rossini (1792-1868) Di tanti palpiti (Tancredi), Duetto buffo di due gatti, Gioacchino Rossini (1792-1868) Ouverture (Guillaume Tell), Giuseppe Verdi (1813-1901) Volta la terra ; saper vorreste (Un ballo in maschera) ; Stride la vampa (Il trovatore) ; Libiamo (La traviata), Georges Bizet (1838-1875) Prélude (Carmen) ; Séguedille (Carmen) ; Jacques Offenbach (1819-1880) Belle nuit (Les contes d'Hoffmann), Léonard Bernstein (1918 – 1990) Maria ; I feel pretty (West Side Story)
Julie Bailly (mezzo-soprano), Sophie Dury (Soprano), The South Belgian Brass

Gezi Park 1 de Fazil Say, une découverte !

par Go Here

Paul Dukas (1865-1935) : La Péri
Fazil Say (1970) : Gezi Park 1, concerto pour deux pianos et orchestre, op.48
Nikolay Rimsky-Korsakov (1844-1908) Shéhérazade, suite symphonique, op.35

Orchestre Philharmonique Royal de Liège, dir. : Christian Arming, Ferhan et Ferzan Önder (piano)