A Concert for New York

par

Gustav MAHLER
(1860-1911)
Symphonie n° 2 « Résurrection »
New York Philharmonic, dir. Alan GILBERT - Dorothea Röschmann, soprano - Michelle De Young, mezzo-soprano - New York Choral Artists
NTSC 16:9 – Dolby Digital 5.1 – DTS 5.1 – PCM Stereo
Accentus 20241 - 111’48" - Sous-titres français, anglais, allemand

Passions féminines

par

C’est sous la baguette énergique et passionnée d’Andrew Litton que rayonne ce soir l’Orchestre National de Lille dans sa nouvelle salle. Rouverte depuis le 10 janvier 2013, la salle aux briques rouges s’est convertie en un véritable joyau tant du point de vue de l’architecture qu’acoustique accueillant 1700 personnes. Coût : 15 millions d’euros.

DOSSIER : Serge de Diaghilev, l'ensorceleur à travers le monde

par

Pablo Picasso : "Les trois danseurs" (1925)

2013. Centenaire de la création du Sacre du Printemps à Paris. Quarantième anniversaire de la mort de Picasso. Un troisième génie unit le musicien et le peintre : Serge Diaghilev.
Serge Lifar disait : "Il avait le génie de découvrir celui d'autrui". Et Igor Markevitch : "Il était l'agent provocateur du génie. Le but fondamental de Diaghilev était de découvrir exactement l'homme qu'il fallait pour la tâche qu'il fallait et la tâche qu'il fallait pour l'homme qu'il fallait, de rassembler des artistes en une sorte d'union spirituelle, puis de les 'provoquer' à la créativité". En cette année de double anniversaire, revenons sur ce passeur d'exception.

Un Vendredi-Saint imparfait

par

Parsifal au Vlaamse Opera
Des chevaliers entrent et fixent le mur, d’une blancheur éclatante, qui bientôt suinte de sang. Gurnemanz raconte, assis dans une chaise roulante. Amfortas, chemise ensanglantée, assiste au bain… d’enfants, que l’on mesure, puis coiffe et peigne. Parsifal entre et tue non un cygne, mais un petit enfant. Il lutte avec Kundry, lorsque celle-ci lui apprend la mort de sa mère. Les chevaliers tournent en rond lors de la cérémonie du Graal, Kundry apparaît, telle une madone enceinte. Tout le monde saigne. En voulez-vous encore?

Pulsions orchestrales

par

Peter RUZICKA
(* 1948)
Einschreibung-Aulodie-Zurücknehmen

NDR Sinfonieorchester, dir. : Christoph ESCHENBACH ; Albrecht MAYER (hautbois), Schleswig-Holstein Festival Orchester, dir. : Peter RUZICKA ; Wiener Philharmoniker, dir. : Christian THIELEMANN
2012-DDD-57’ 7’’-Texte de présentation en allemand et en anglais-Thorofon CTH2589

« Le temps retrouvé »

par

Œuvres pour flûte et piano de Fauré (Fantaisie op. 79), Debussy (Deux arabesques, Chansons de Bilitis), Koechlin (Sonate op. 52), Gaubert (Deux esquisses), et Enesco (Cantabile et Presto)
Toon Fret (flûte), Veronika Iltchenko (piano)
2012-DDD-62'14''-Textes de présentation en néerlandais, anglais et français-EMS VI 102

Oratorio protestant en langue allemande autour de la nativité du Christ

par

Heinrich von HERZOGENBERG
(1843-1900)
Die Geburt Christi
Kammerchor der Hochschule der Kunste Berlin Staats- und Domchor Berlin, Ensemble Oriol, Christian GRUBE, conductor - Regina SCHUDEL, soprano - Anke EGGERS, alto - Peter MAUS,tenor - Ernst-Gerold SCHRAMM, basse - Rudolf HEINEMANN, orgue - Michael ROBBELEN, orgue positif
2012 (d’après enregistrement de 1988) - 1:22:11 (2 CD) - Livret en allemand, anglais. Texte de l’oratorio en allemand, non-traduit - Hanssler Classic - 98 001

Le dernier Vivaldi, opéra posthume méconnu

par

Antonio VIVALDI
(1678- 1741)
L’Oracolo in Messenia overo La Merope
Opera in musica RV 726 - Libretto by Apostelo Zeno
Reconstruction of the 1742 Vienna version by Fabio BIONDI
2012 - Enregistrement live au Wiener Konzerthaus - CD1(79:49) et CD2 (76:52) - Texte en anglais, français et allemand et livret de l’opéra en italien, traduit en anglais, français, allemand- Virgin Classics - 50999 6025472 6

Octuors à cordes dans l’esprit de l’écriture mendelssohnienne

par

Johan S. SVENDSEN - Max BRUCH
(1840-1911) - (1838-1920)
Octuor en la majeur, opus 3- Concerto pour octuor à cordes en si bémol majeur, opus posthume
Tharice Virtuosi : Liviu PRUNARU, violon - Bogdan ZVORISTEANU, violon - Oleg KASKIV, violon- Edgar PUJOL, violon - Vlad STANCULELEASA, violon - Sophia REUTER, alto - Ettore CAUSA, alto - Stanimir TODOROV, violoncelle - Pablo De NAVERAN, violoncelle
2012 - DDD - 67’38 - Livret en français, allemand, anglais – Claves - 50 1207