Mots-clé : Simon Rattle

Breaking News : Tristan meurt dans un métro

par

Vous croyiez bien connaître la tragique histoire de Tristan et Isolde, comment Tristan blessé gravement par Melot, agonisant dans le château de ses ancêtres, meurt de joie exaltée quand il apprend que le bateau d’Isolde entre au port, qu’elle va enfin le rejoindre… Vous aviez tort, comme vous le révèle un metteur en scène, Simon Stone.

C’est dans une rame de métro qu’il est mort ! Une rame de métro qui est le décor unique du IIIe acte. Avec des arrêts en de multiples stations, avec chaque fois montée et descente de nombreux voyageurs sociologiquement très représentatifs dans leur « diversité bien correcte » de ceux que l’on rencontre dans le métro parisien. Le merveilleux solo de cor anglais du début de l’acte est joué, dans cette rame, par un musicien-mendiant…

Au IIe acte, la merveilleuse rencontre nocturne entre les deux amants s’était déroulée dans un open space bien d’aujourd’hui. La navigation au philtre amoureux fatal du Ier acte avait eu lieu, elle, dans une sorte de yacht ostensiblement luxueux appartenant sans doute à un oligarque russe.

Attention : il y a de la dramaturgie là-dessous. Pendant l’ouverture, nous assistons à une soirée amicale avec échange de cadeaux, et découvrons que le maître de maison trompe son épouse avec une jeune femme. L’épouse imagine alors, dans une sorte de rêve, une ressemblance de ce qu’elle vit avec l’histoire de Tristan et Isolde, mais lestée de toutes sortes de considérations. Et l’opéra se vit en conséquence dans « les décors » de sa vie quotidienne. 

Mahler en intégrale à Berlin 

par

Gustav Mahler (1860-1911) : intégrale des symphonies. Lucy Crowe, Christiane Karg, Erika Sunnegardh, Susan Bullock, Anna Prohaska, Sopranos ; Gerhild Romberger, Nathalie Stutzmann Lilli Paasikivi, Altos ;  johan Botha, Tenor, David Wilson-Johnson, barytons ; John Relyea, basse. MDR-Rundfunkchor Leipzig, Rundfunkchor Berlin, Knaben des Staats- und Domchors Berlin, Berliner Philharmoniker : Daniel Harding, Andris Nelsons, Gustavo Dudamel, Yannick Nézet-Séguin, Kirill Petrenko, Simon Rattle, Bernard Haitink, Claudio Abbado. 2011-2020.  Livret en anglais et allemand. 1 coffret de  10 CDs + 4 Blu-ray. BPO.  

La Walkyrie de Wagner comme un concerto pour orchestre

par

Richard Wagner (1813-1883) : Die Walküre. Stuart Skelton (Siegmund) ; Eric Halfvarson (Hunding) ; James Rutherford (Wotan), Eva Maria Westbroek (Sieglinde) ; Iréne Theorin (Brünnhilde) ; Elisabeth Kulman (Fricka) ; Katherine Broderick (Helmwige) ; Alwyn Mellor (Gerhilde) ; Anna Gabler (Ortlinde) ; Jennifer Johnston (Waltraute) ; Claudia Huckle (Schwertleite) ; Eva Vogel (Siegrune) ; Simone Schröder (Roßweisse) ; Anna Lapkovskaja (Grimgerde). Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Sir Simon Rattle. 2020. Livret en allemand et anglais. Texte chanté en allemand, traduction en anglais. CD 1: 61:16 / CD 2: 59:44 / CD 3: 29:13 / CD 4: 67:37. BR Klassik 900177

Le concert symphonique est-il l’avenir de la musique ? 

par

L’association allemande des orchestres a publié les chiffres de l’évolution de la fréquentation des concerts symphoniques. Le nombre de spectateurs est passé de 5,9 à 7 millions entre 2000/2001 et 2016/2017 ! Pendant ce temps, les spectateurs “live” de l’opéra ont baissé de 4,7 millions à 3,8 millions. Si bien évidemment, il faut ajouter à ces chiffres ceux qui suivent des retransmissions dans les cinémas ou en VOD, ces résultats étonnent ! 

Pendant longtemps, le concert symphonique faisait un peu figure de malade, victime de l’érosion et du non renouvellement des publics alors que l’opéra par son côté spectacle total parvenait à garder son public traditionnel et à charmer de nouvelles générations. 

Certes en Allemagne, pays temple des relectures avant-gardistes, le côté répétitif et souvent déjà vu de mises en scènes souvent gratuitement provocantes au détriment de la musique, a pu fâcher jusqu’aux tranches les plus fidèles du public. 

John Adams chez Simon Rattle

par

John Adams et Sir Simon Rattle se connaissent depuis plus de trente ans. Sir Simon fut séduit par la musique du compositeur à l'écoute de Harmonium, une de ses premières pièces pour orchestre et choeur joué par "son" orchestre, le City of Birmingham Symphony Orchestra dirigé par Ed. Smith.

Le Catalogue de BR Klassik

par

Œuvres de Chabrier (1841-1894), Antonin Dvorak (1841-1904), Joseph Haydn (1732-1809), Johan Sebastian Bach (1685-1750), Walter braunfels (1882-1954), Jean Sibelius (1865-1957), Richard Wagner (1813-1883), Arvo Pärt (1935), Georg Friedrich Händel (1685-1759), Albert Lortzing (1801-1851), Piotr Ilitch Tchaikovski (1840-1893), Modest Mussorgsky (1839-1881)
Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Münchner Rundfunkorchester, Chor des Bayerischen Rundfunks, Concerto Köln, B’Rock Belgisches Barockorchester Gent – Mariss Jansons, Andris Nelsons, Bernard Haitink, Peter Dijkstra, Ulf Schirmer, Simon Rattle, Kurt Eichhorn, direction
2016-DDD-Catalogue complet du label-BR Klassik-900003