Mots-clé : Bernard Haitink

Double anniversaire : Haitink, 90 ou Beethoven, 250 ?

par

Ludwig van Beethoven (1770-1827) : concerto n°2 en si bémol majeur pour piano et orchestre, op. 19 ; triple concerto pour piano, violon, violoncelle et orchestre en do majeur, op. 56.  Maria João Pires, piano (op. 19); Lars Vogt, piano (op. 56); Gordan Nikolitch, violon ; Tim Hugh, violoncelle ; London Symphony Orchestra, Bernard Haitink, direction. SACD-©2019, enregistrements de 2005 (op.19) et 2013 (op.56) - 66'52" - Livret en anglais, français et allemand - London Symphony Orchestra - LS00745

Mahler et Bruckner par Haitink

par

Gustav Mahler (1860-1911) : Les symphonies - Das Lied von der Erde - Das Klagende Lied - Lieder Eines Fahrenden Gesellen - Kindertotenlieder - Extraits de Knaben Wunderhorn. Solistes, choeurs, Royal Concertgebouw Orchestra, Bernard Haitink. 1962-1975-Notice en anglais, allemand et français. 1 coffret de 12CD et 1 Blu-ray audio. Référence 483 4643. Anton Bruckner (1824-1896) : Les symphonies - Te Deum. Solistes, choeur. Royal Concertgebouw Orchestra, Bernard Haitink. 1964-972. Notice en anglais, allemand et français. 1 coffret de 10 CD et 2 Blu-Ray Audio. Référence 483 4660.

Alors que le Maestro Bernard Haitink célèbre ses 90 ans, Universal Music réédite, en coffrets de luxe remarsterisés et complétés de deux Blu-ray audio, ses intégrales fondatrices de Mahler et Bruckner enregistrées au pupitre du Concertgebouw d’Amsterdam entre 1962 et 1975 pour Philips.  

Dans les deux cas, ces intégrales sont des piliers de la discographie et cela à plusieurs niveaux historiques, éditoriaux et interprétatifs ! Historiquement, ces gravures restent des pionnières car le chef couvrait toutes les symphonies dans leur intégralité, refusant le côté sélectif des grands anciens comme Willem Mengelberg ou Wilhelm Fürtwangler. Au niveau des symphonies de Mahler, cette intégrale est contemporaine de celles de Leonard Bernstein (CBS), Georg Sollti (Decca) et Rafael Kubelik (DGG), mais tous ces chefs étaient de la génération précédente de celle d’Haitink qui s’imposait alors comme le plus jeune intégraliste mahlérien de son temps. Quant à Bruckner, elle fut menée en même temps que celle d’Eugen Jochum pour DGG, là aussi le saut de génération était important !

Brahms et Schumann : quand le beauté de l’âme rencontre la sagesse

par

Johannes BRAHMS
(1833 - 1897)
Concerto pour violon en ré majeur op. 77 – Concerto pour piano n°1 en ré mineur op. 15
Robert SCHUMANN
(1810 - 1856)
Quatuor avec piano en mi bémol majeur, op. 47
Royal Concertgebouw Orchestra, Bernard Haitink, direction – Frank Peter Zimmermann, violon – Emanuel Ax, piano – RCO Chamber Soloists : Vesko Eschkenazy, violon, Henk Rubingh, alto, Gregor Horsch, violoncelle
2017-SACD-CD1 39’37 CD2 76’20-Textes de présentation en anglais, français, allemand et néerlandais- RCO17001

Le Catalogue de BR Klassik

par

Œuvres de Chabrier (1841-1894), Antonin Dvorak (1841-1904), Joseph Haydn (1732-1809), Johan Sebastian Bach (1685-1750), Walter braunfels (1882-1954), Jean Sibelius (1865-1957), Richard Wagner (1813-1883), Arvo Pärt (1935), Georg Friedrich Händel (1685-1759), Albert Lortzing (1801-1851), Piotr Ilitch Tchaikovski (1840-1893), Modest Mussorgsky (1839-1881)
Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Münchner Rundfunkorchester, Chor des Bayerischen Rundfunks, Concerto Köln, B’Rock Belgisches Barockorchester Gent – Mariss Jansons, Andris Nelsons, Bernard Haitink, Peter Dijkstra, Ulf Schirmer, Simon Rattle, Kurt Eichhorn, direction
2016-DDD-Catalogue complet du label-BR Klassik-900003

Une somme pour Mahler, et pour Haitink

par

Gustav MAHLER
(1860 - 1911)
Symphonie n° 3
Gerhild Romberger (mezzo-soprano), Augsburger Domsingknaben, Frauenchor des Bayerischen Rundfunks, Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, dir.: Bernard HAITINK
2017- Live - 2 CD 35' 49'' et 65' 39''-notice en allemand et en anglais-livret en allemand-chanté en allemand-BR Klassik 900149

La poésie de Haitink à Dresde

par

Carl Maria von WEBER
(1786 - 1826)
« Ouverture » d’Obéron
Ludwig van BEETHOVEN
(1770 - 1827)
Concerto en ré majeur op. 61 pour violon et orchestre
Johannes BRAHMS
(1833 - 1897)
Symphonie n°1 en do mineur op. 68
Staatskapelle Dresden, Bernard Haitink, direction – Frank Peter Zimmermann, violon
2002-2016-Live-50’25 et 46’09-Textes de présentation en anglais et allemand-Hänssler-PH09036

Haydn par Haitink

par

0126_JOKERJoseph Haydn (1732-1809) : Die Schöpfung
Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Bernard Haitink, direction - Chor des Bayerischen Rundfunks, Peter Dijkstra, chef de chœur – Camilla Tilling, soprano – Mark Padmore, ténor – Hanno Müller-Brachmann, basse baryton
2014-DDD-2 cd-101’17-Textes de présentation en allemand et anglais-Brmedia 900125